mardi 3 septembre 2013

Roulé de kale aux figues séchées et fromage de tournesol


J'ai du beau kale bio, hyper tendre et très savoureux en abondance... c'est inspirant! Voici notre dîner, né de la collaboration de ma grande et de moi-même. J'ai fait un pâté de tournesol de type "fromage frais" légèrement sucré sucré au sirop d'érable et assaisonné de zeste d'orange. Ma grande a tartiné sur des feuilles de kale avant de garnir de figues séchées taillées en allumettes et de morceaux de pommes. Le résultat est vert, juteux, sucré et croquant. Un délice.

Voici la recette du "fromage frais" de tournesol, plus économique et moins gras que les recettes de ce genre qu'on retrouve habituellement et qui sont à base de noix de cajou. Ici, je marie le tournesol et la courgette, Depuis que j'ai vu la recette de fromage frais d'Hélène du blogue Green me up, j'ajoute toujours de la courgette moi aussi pour alléger ce type de préparations.

Fromage frais de tournesol
(rendement: environ 250 ml)

  • 1/2 tasse (125 ml) de graines de tournesol crues trempées environ 3 heures (ou une nuit)
  • 1/2 tasse (125 ml) de courgette épluchée taillée en petits cubes
  • 2-3 cuillerées à table (30-45 ml) de jus de citron frais
  • 1 cuillerée à table (15 ml) de sirop d'érable (ou nectar d'agave)
  • une bonne pincée de sel de mer
  • un soupçon de zeste d'orange

Une fois que les graines de tournesol ont terminé leur trempage, bien les rincer et les égoutter.
Mettre tous les ingrédients dans la jarre du "blender" ou du robot culinaire et laisser tourner, en raclant les parois au besoin, jusqu'à ce que le mélange soit bien crémeux.
Goûter pour ajuster la quantité de sel et de citron.
Réfrigérer quelques heures, la crème va épaissir et les saveurs vont se mélanger.
Servir comme nous, pour tartiner sur des feuilles de kale ou autre verdure, et garnir de figues et de pommes avant de rouler et de déguster... ou bien laisser le soin à chacun de garnir son rouleau à son goût!



lundi 5 août 2013

20 recettes d'été crues, végétaliennes et sans gluten + tirage


Ça y est, j'ai osé. J'ai commis un livre de recettes. J'en rêvais depuis si longtemps!

Tout cru dans le bec existe depuis 5 ans. 5 années pendant lesquelles j'ai pu découvrir, expérimenter, partager des recettes et recevoir des réactions et commentaires grâce à la communauté de blogueurs et aux lecteurs. 5 années aussi pendant lesquelles j'ai pu tester mes recettes sur mes enfants, mes jeunes goûteurs et critiques les plus directs et honnêtes.

Avec le temps, certaines recettes sont ressorties du lot, celles qui sont le plus appréciées sur le blogue, celles qui plaisent à chaque fois à la maison, celles que je fais et refais parce qu'elles sont simples et rapides, celles qui ne contiennent pas d'ingrédients trop dispendieux ou de quantités énormes de noix et oléagineux.

C'est donc fièrement que je présente ce recueil de 20 recettes d'été crues, végétaliennes et sans gluten. Les lecteurs de ce blogue n'y trouveront peut-être pas leur compte, parce que 17 de ces 20 recettes sont déjà apparues soit sur mon blogue, soit lors de participations à d'autres sites. Si toutefois vous préférez la simplicité d'un recueil de recettes testées et approuvées, c'est pour vous! J'y ai ajouté 3 recettes inédites: un flotteur aussi vitaminé que rafraîchissant, des tacos tout simples et un mille-feuille de fruits frais.

Je sais que je prêche pour ma paroisse, mais si on y pense bien, lorsqu'on achète un e-book (ou autre produit) d'un blogueur qui partage habituellement ses recettes gratuitement, on encourage le partage gratuit de contenu de qualité... La blogosphère culinaire serait bien triste si chacun restait enfermé dans sa cuisine à concocter des recettes en secret, sans partager, afin de les vendre ensuite.

J'ai organisé un concours sur crudivorisme.com pour faire gagner une copie numérique de mon e-book. Vous avez jusqu'à vendredi pour aller laisser un commentaire juste là, sur le billet du tirage pour courir la chance de gagner.

Bonne chance à tous... et merci.

jeudi 18 juillet 2013

Tartare de courgette à la pomme verte


À chaque été, lorsqu'on recommence à voir des "vraies" courgettes, des courgettes fraîchement cueillies, tellement croquantes et douces, j'ai l'impression de redécouvrir ce légume et je me surprends à l'adorer. C'est en voyant le méli-mélo de courgettes acidulées de VG-Zone que j'ai eu envie de faire ce tartare. J'ai agrémenté, moi aussi, la douce courgette de saveurs acidulées: pomme verte, oseille et citron vert. Encore une fois, la courgette a surpassé mes attentes!  J'ai laissé tomber la portion entrée et j'ai transformé en grosse portion repas! L'avocat n'est pas essentiel dans cette recette, mais je trouve qu'il ajoute un moelleux qui manquerait sinon.




Tartare de courgettes à la pomme verte
(2 portions en entrée ou une en plat principal)

  • 1 courgette verte bien fraîche
  • 1/2 pomme verte
  • 1/2 avocat
  • quelques brins de ciboulette (ou un peu d'oignon vert)
  • quelques feuilles d'oseille (ou pourrait remplacer par une autre verdure savoureuse, comme la roquette)
  • le jus d'une demie lime
  • fleur de sel
Tailler la courgette et la pomme verte en fine brunoise (2 parts de courgette pour une part de pommes me semblait être la proportion idéale).
Ajouter 3 ou 4 feuilles d'oseille ciselées et la ciboulette hachée. Arroser avec environ la moitié du jus de lime et saupoudrer d'un peu de fleur de sel. Laisser en attente le temps de préparer l'avocat.
Écraser l'avocat avec le reste du jus de lime et encore une petite pincée de sel. 
Pour la présentation de l'entrée, j'ai fait une base de purée d'avocat que j'ai recouvert de tartare. Un emporte-pièce donnerait un résultat plus soigné... mais j'aime bien le petit côté rustique.

Si vous avez envie de découvrir plus de recettes crues à base de courgettes, allez voir juste là: La courgette en alimentation vivante.

vendredi 12 juillet 2013

Smoothie choco menthe


Pour se rafraîchir de façon gourmande, pour profiter de l'association classique menthe-chocolat sainement, et aussi pour Jessica qui est envahie par la menthe dans son potager.

Il faut tout de même garder à l'esprit que la menthe est une plante médicinale puissante. Je vous mets le lien vers sa fiche sur Passeport Santé pour plus d'informations.

La menthe a une action relaxante sur le système digestif, elle est donc idéale pour les digestions difficiles dues au stress, mais ce relâchement  peut augmenter les malaises liés aux problèmes de reflux gastriques. On recommande donc aux gens souffrant de reflux gastriques d'éviter la menthe en grandes quantité.
La menthe est aussi très riche en vitamine K, essentielle à un bon mécanisme de coagulation du sang et qui contribue à une bonne santé des os. Toutefois, on recommande aux gens qui prennent des médicaments anticoagulants d'éviter les sources importantes de vitamine K dans l'alimentation.

Si vous préférez éviter les grandes quantités de menthe, vous pouvez faire ce même smoothie, mais en mettant seulement 5-6 feuilles de menthe fraîche et en ajoutant une petite poignée d'épinards. Vous profiterez tout de même de la saveur fraîche de la menthe qui se marie si bien au chocolat.

Smoothie choco menthe
(2 grands verres)

  • 1 banane (congelée, idéalement)
  • 1 1/2 tasse (375 ml) d'eau
  • 2 cuillerées à table (30 ml) de cacao
  • 1 cuillerée à table (15 ml) de nectar d'agave ou sirop d'érable
  • une grosse poignée de feuilles de menthe (j'ai compté 50 feuilles!)
Passer tous les ingrédients au mélangeur ("blender") jusqu'à ce que le smoothie soit parfaitement homogène.
Servir tel quel ou sur des glaçons.

vendredi 9 novembre 2012

Potage sucré salé aux cinq épices

 
 Voici un potage automnal tout doux, aux saveurs chaudes, où se mélangent la courge musquée (butternut) et la poire.  Comme c'est un potage cru, il a l'avantage d'être prêt en quelques minutes. L'inconvénient, toutefois, c'est qu'il faut un mélangeur très puissant pour liquéfier un légume aussi coriace que la courge. Sans un mélangeur puissant, la texture ne sera pas aussi lisse... mais la saveur sera aussi bonne!

Potage sucré salé aux cinq épices
(pour un grand bol)
  • 3/4 de tasse d'eau (légèrement chaude)
  • 1 cuillerée à table de graines de chanvre décortiquées
  • 1/2 tasse de courge musquée
  • la moitié d'une poire bien mûre
  • une fine tranche de gingembre frais
  • 1 cuillerée à thé de miso blanc
  • une pincée de 5 épices chinoises (un mélange de cannelle, anis étoilé, clou de girofle, fenouil et de poivre du Sichuan... j'achète le mélange de la marque Clef des Champs)
  • pour garnir, au goût et au choix: courge musquée râpée, échalote verte en biseau, coriandre ciselée, graines de sésame et une pincée supplémentaire de 5 épices chinoises
Passer tous les ingrédients au mélangeur haute vitesse jusqu'à obtenir une texture homogène. Mieux vaut goûter avant de servir parce qu'il est possible que ça manque un peu de sel, tout dépendant du miso utilisé.
J'ai généreusement garni de "nouilles" de courges musquée que j'ai réalisées en passant le cou de la courge au découpeur en spirale. Saupoudré de graines de sésame, d'échalotes et de 5 épices, c'était un petit potage automnal parfait.

mardi 18 septembre 2012

Salade au kimchi


J'ai envie de nommer le kimchi plat officiel de l'automne. D'abord parce que les choux sont frais, abondants, économiques et tellement bons à ce temps-ci de l'année... mais surtout, parce que le kimchi est le boost immunitaire parfait pour l'automne: de chou, de l'ail, du gingembre et du piment fort, de tout rempli de probiotiques grâce à la lacto-fermentation. Oui, c'est vrai, ce n'est pas pour les papilles sensibles... mais lorsqu'on y prend goût on ne pleut plus s'en passer. 

Lorsque j'ai vu que Mélissa faisait son premier kimchi, je n'ai pas pu résister et je l'ai imitée. J'ai repris ma recette originale, mais avec de petites modifications: j'ai remplacé le tamari par du miso pour aider la fermentation et j'ai remplacé le mélange paprika et cayenne par du piment coréen moulu dans le genre de celui-ci. Il est doux et parfumé et donne une saveur vraiment authentique. Dans les épiceries asiatiques, vous le trouverez à moindre coût sous le nom gochugaru.

Et pour la salade kimchi? C'est tout simple et je trouve que le mélange de saveurs et de textures met le kimchi en valeur. Il faut 2 carottes râpées ou passées au découpeur en spirale, une grosse cuillerée de kimchi, le quart d'un avocat en cubes, une poignée de feuilles de coriandre, de l'oignon vert haché et une cuillerée de graines de sésame. 

Il ne faut pas se laisser impressioner par la lacto-fermentation, avec une fermentation aussi courte que dans cette recette-ci, c'est une bonne façon d'apprivoiser la technique! Et maintenant, voici ma recette de kimchi, version améliorée! 






Kimchi au chou blanc, deuxième version
(donne environ 1 litre, selon la grosseur du chou)

légumes:
  • 1/2 gros chou blanc coupé en morceaux (pour faire de belles grosses bouchées)
  • 10 petits oignons verts en biseau
  • environ 1 tasse de radis daïkon coupé en julienne (optionnel, on peu mettre des carottes à la place)
  • 3 cuillerées à table de gros sel de mer
sauce:
  • 1 à 2 cuillerées à thé de miso sans gluten (miso Massawipi au soya et riz pour moi)
  • 1/4 de tasse d'eau (assez pour que la sauce se liquéfie bien au blender)
  • 1 cuillerée à table de sucre de noix de coco (ou agave, ou sucre brut)
  • 3-4 gousses d'ail dégermées
  • 2 à 3 cuillerées à thé de gingembre frais haché
  • 1 pomme épluchée et le coeur enlevé
  • piment coréen (gochugaru) ou, à défaut, un mélange de cayenne et de paprika doux non fumé. On en met plus ou moins selon l'intensité désirée.
Mettre le chou taillé en bouchées dans un grand bol, recouvrir d'eau et ajouter le gros sel. Laisser tremper aussi peu que 3 heures (si le chou est très frais et tendre c'est suffisant) ou toute une nuit.

Une fois ce temps écoulé, égoutter le chou et le rincer à quelques reprises pour retirer le surplus de sel. 

Mettre le chou en attente dans un bol avec les autres légumes: oignon vert et daïkon (ou carotte).

La sauce se prépare simplement en passant tous les ingrédients au blender, robot culinaire ou au mini-hachoir. Je préfère commencer en mettant peu de piment et goûter pour en ajouter une fois que la sauce est mélangée aux légumes.

Verser la sauce sur les légumes et mélanger en pétrissant bien pour que chaque parcelle de chou soit recouverte de sauce. Goûter et ajuster les assaisonnements au besoin.

C'est le temps de laisser fermenter. Ça peut être très court ou plus long... entre 8 et 24 heures. Plus la fermentation est longue, plus le kimchi prend une saveur acidulée. Personnellement, je laisse le kimchi dans un bol et je remue de temps en temps pour les premières heures et ensuite je transferts dans un pot que je recouvre seulement d'un linge, le temps que la fermentation se termine. Pour un kimchi assez doux pour plaire à toute la famille, je laisse fermenter entre 12 et 16 heures. 

Ensuite on réfrigère et on sert en petites quantités en accompagnement ou pour garnir salades aux saveurs asiatiques, roulés de nori ou de printemps, etc.

vendredi 31 août 2012

Glace bleuets coco

L'été achève, je profite de chaque occasion pour faire des glaces et sorbets crus... on en profite comme si c'étaient les derniers, mais je sais bien que même en plein hiver, je ne pourrai résister à en faire, occasionnellement.
Cette glace-ci, bleuets, beurre de coco et bananes est délicieuse... le beurre de coco est optionnel, mais il ajoute une onctuosité étonnante à cette glace, et la saveur est assez subtile pour laisser toute la place aux bleuets.

Glace bleuets, coco et banane
(donne environ 4 portions)
  • 3 bananes congelées
  • 1 banane non congelée
  • 2 cuillerée à table de beurre de noix de coco (maison, c'est encore meilleur!)
  • 1 tasse de bleuets congelés
Mettre au blender ou au robot culinaire avec la lame en "s" la banane non congelée et le beurre de coco. laisser tourner assez longtemps pour que le beurre de coco soit bien mélangé à la purée de banane.
Ajouter les bleuets congelés, laisser tourner un peu avant d'ajouter les bananes congelées.
Laisser tourner jusqu'à ce que la glace soit homogène.
J'ai servi avec des bleuets congelés...