vendredi 26 septembre 2008

Potage froid épinard et poire... avant qu'il ne fasse trop froid

Un petit potage à servir bien froid, pour profiter des derniers moments de chaleur. Bientôt, nous nous mettrons aux bonnes soupes consistantes et réchauffantes (oui oui, c'est possible même cru!), mais d'ici là, profitons des derniers jours de chaleur et de l'abondance de légumes pour savourer gaspachos et autres potages glacés...

Celui-ci est léger et crémeux, on ne goûte pas vraiment la poire, mais elle adoucit et sucre agréablement les épinards. Je l'ai servi décoré de quelques cubes de poire enfilés sur une branche de thym et généreusement saupoudré de gomasio doré.

Potage froid épinard et poire
(donne 500 ml de potage, soit 4 petites entrées ou 2 portions plus généreuses)
  • 1 poire épluchée
  • 1/2 tasse (125 ml) d'eau
  • 1/2 tasse (125 ml de lait d'amande (ou tout autre lait)
  • 1 tasse (250 ml) de feuilles d'épinards bien tassés (3 poignées)
  • 1 cuillerée à table (15 ml) d'oignon rouge haché
  • 1/2 cuillerée à thé (2,5 ml) de feuilles de thym frais
  • 1/4 de cuillerée à thé (1,2 ml) de curcuma
  • 1 pincée de muscade
  • 1 bonne pincée de sel
  • poivre noir
  • pour décorer: 1 poire épluchée en cubes, gomasio doré

Simplement passer tous les ingrédients au robot ménager ou au "blender". Goûter pour rectifier la quantité de sel. Idéalement, laisser refroidir 30 minutes avant de servir.

mercredi 24 septembre 2008

Carottes et pêches au thym frais... le retour

Décidément, cette combinaison de saveurs m'a marquée! La voici en version "smoothie"... encore meilleur qu'en salade si c'est possible. C'est extrêmement frais et fruité. Le thym ajoute une note boisée, on en met plus ou moins selon les goûts.

Le thym a des propriétés antiseptiques, antibactériennes, voire même antibiotiques. Il serait aussi tonique, énergisant et stimulant. Alors avec l'automne qui est officiellement arrivé et tous les petits virus, microbes, bactéries et autres bebittes qui font leur apparition avec la rentrée scolaire... un petit peu de thym ne fera pas de tort. Double dose pour moi s'il vous plaît!

Smoothie carottes et pêches au thym frais
(donne 1 grand verre)
  • 3 petites carottes toutes fraîches (bio si on veut garder la pelure)
  • 1 pêche épluchée
  • le jus d'une demie orange
  • 1/2 verre d'eau (plus ou moins selon la consistance désirée)
  • 1 branche de thym frais, les feuilles seulement, retirer les tiges

Passer tous les ingrédients au "blender" à haute vitesse assez longtemps pour que les carottes soient homogénéisées.

À moins d'avoir un "blender" ultra puissant de type Vitamix, le "smoothie" garde un peu de texture à cause de la pulpe de carotte. Pour obtenir un breuvage plus lisse, je préfère le passer dans un tamis très fin avant de servir.

Déguster sur des glaçon avec une paille... en oubliant l'automne et la grippe!

dimanche 21 septembre 2008

Carotte entière façon taboulé

Je lis présentement Green for Life de Victoria Boutenko, une ode aux légumes verts feuillus. Mme Boutenko, qui a popularisé le fameux "green smoothie", démontre dans ce petit ouvrage les bienfaits de la verdure sur la santé. Et elle est très convaincante!
Voici donc une recette que je dédie à toutes ces feuilles et ces fanes - carottes, navets, radis, betteraves - qui ont pris le chemin des ordures au lieu de se retrouver dans nos assiettes. Observons une minute de silence si vous le voulez bien...

Carotte entière façon taboulé
(environ 4 portions en entrée... selon la grosseur des carottes)
  • 3 carottes bio toutes fraîches, avec les fanes
  • 4-5 feuilles de menthe fraîche
  • quelques brins de ciboulette
  • 1 petite poignée de raisins secs
  • 1 "splash" de jus de citron
  • 1 "splish" d'huile d'olive
  • 1 pincée de sel

Laver les fanes de carottes, retirer les tiges plus coriaces et hacher les feuilles tendres comme si c'était du persil. Ajouter la menthe et la ciboulette hachées elles aussi.

Brosser les carottes, mais conserver la pelure (elles sont bio, après tout!). Couper en gros morceaux et passer au robot culinaire avec la lame en "S" avec la fonction "pulse" pour obtenir une texture de semoule grossière.

Ajouter aux fanes hachées, avec les herbes, les raisins secs, le sel, le jus de citron et l'huile en goûtant... les quantités variant selon le format des carottes et les préférences personnelles.

Mon premier objectif avec cette recette était de "passer" des feuilles de carottes dans une recette. J'ai été étonnée de constater que le feuillage des carottes était une herbe délicieuse! Une saveur forte mais très agréable, je dirais un croisement entre le persil, le cerfeuil et la livèche. La prochaine fois que je fais cette recette, je double la proportion de fanes.

samedi 20 septembre 2008

Les carottes sont crues... carottes et pêches au thym frais

Jusqu'à récemment, j'étais frileuse lorsqu'il était question de combiner fruits et légumes dans une même recette... une pomme dans la salade et je me trouvais bien originale! Lentement, à force de voir des combinaisons plus osées les unes que les autres sur les blogs, j'ai eu envie d'essayer moi aussi. Fraise-épinard? intéressant... Melon-concombre? étonnant... Mangue-tomate? renversant! Ajoutez une herbe fraîche et bien souvent la magie se produit, vous obtenez une saveur complexe, parfaitement équilibrée, qui ravit les papilles.

Carottes et pêches au thym frais
(2 portions en entrée ou 1 portion gourmande)
  • 1 pêche non épluchée en tranches fines
  • 1 carotte non épluchée en tranches très fines (j'ai utilisé à mandoline)
  • 2 cuillerées à table (30 ml) de jus d'orange frais
  • les feuilles d'un brin de thym frais
  • 1 pincée de sel
  • 1 coup de moulin à poivre

Mélanger tous les ingrédients délicatement. Il est important que la carotte soit tranchée assez mince pour être croquante sans être coriace. Laisser reposer au moins 30 minutes avant de déguster, pour laisser le temps à la mégie d'opérer...

mercredi 3 septembre 2008

Biscuits pomme avoine

Les enfants ont raffolé de ces biscuits. Je venais à peine de les mettre dans le déshydrateur (les biscuits, pas les enfants!) que déjà ils commençaient à disparaître (encore les biscuits...). Résultat: rendus au dessert, plus assez de biscuits pour tout le monde. Mais j'ai ma leçon, la prochaine fois, je fais une recette double, peut-être même triple.

J'ai utilisé de l'avoine mondé (souvent appelé amandes d'avoine dans les magasins d'aliments naturels). C'est simplement le grain d'avoine auquel on a enlevé l'écorce extérieure plus coriace. La saveur d'avoine est superbe, très riche. Un ingrédient à découvrir. Ne germe pas, mais peut être consommé après une nuit de trempage. À éviter toutefois en cas d'intolérance au gluten.

Biscuits pomme avoine
(donne 25 petits biscuits)
  • 1 tasse (250 ml) d'avoine mondée (amandes d'avoine) trempées une nuit et bien rincées
  • 1 belle grosse pomme rouge
  • 1/2 cuillerée à thé (2,5 ml) de cannelle
  • 1/2 tasse (125 ml) de canneberges séchées (ou raisins secs)
  • 2 cuillerées à table (30 ml) de nectar d'agave
  • 1 pincée de sel

Éplucher et épépiner la pomme et la hacher finement au couteau ou au robot. Réserver dans un bol.

Dans le robot mélangeur avec la lame en "S", mettre l'avoine trempée, rincée et bien égouttée avec la cannelle, l'agave et le sel. Laisser tourner assez longtemps pour que les grains d'avoine soient défaits, mais qu'il reste un peu de texture. Le mélange devrait ressembler à une pâte à biscuits.

Verser le mélange d'avoine dans le bol avec les pommes hachées et ajouter les canneberges séchées. Mélanger, goûter et ajuster la quantité de cannelle et d'agave au goût. On peut aussi ajouter des noix ou d'autres fruits secs au goût.

Former des petits biscuits avec une cuillère à soupe bombée de pâte sur le plateau du déshydrateur recouvert d'un "Paraflexx" ou d'un papier parchemin (sur une plaque à biscuits si on fait sécher au four ou au soleil).

Sécher une heure à 115 degrés Farenheit et retirer le "Paraflexx" ou le papier parchemin pour permettre au dessous des biscuits de sécher. Selon la grosseur et l'épaisseur des biscuits, le temps total de séchage devrait être entre 3 et 5 heures.

Nous avons remarqué que ces biscuits étaient à leur meilleur quand ils étaient encore moelleux et tout chauds sortis du déshydrateur.

lundi 1 septembre 2008

Guacamole... (r)osé

J'ai découvert cette recette chez Avocat & Chocolat en juillet dernier. Je m'étais bien promis de l'essayer, mais je remettais toujours à plus tard. Remplacer les tomates par des fraises dans le guacamole, l'idée est bien tentante, mais tout de même un peu osée... Me sentant probablement plus audacieuse ce soir qu'à l'habitude, je l'ai finalement fait ce guacamole! Les assaisonnements sont légèrement différents, mais la base reste la même: fraise-avocat. J'ai bien aimé le résultat, les fraises sucrées et acidulées complémentent à merveille la richesse de l'avocat et j'ai aimé le craquant et le piquant du poivre noir.

Guacamole rosé
  • 2 petits avocats
  • environ 8 fraises bien mûres
  • 5 feuilles de menthe fraîches (ou coriandre)
  • le jus d'un demi citron
  • un bonne pincée de sel
  • un généreux coup de moulin à poivre

Écraser les avocats à la fourchette, ajouter les fraises coupées en petits dés, les feuilles de menthe hachées, le jus de citron, le sel et un peu de poivre. Mélanger délicatement, rectifier l'assaisonnement au goût. On peu garnir des quelques dés de fraises, de menthe ciselée et de poivre noir fraîchement moulu.

Le guacamole ne se mange pas qu'avec des chips de maïs, il est parfait comme trempette, pour garnir des sandwiches ou farcir des légumes crus.