lundi 30 novembre 2009

Craquelins au sésame

J'adore essayer des combinaisons de saveur étonnantes ou plus classiques, en espérant tomber sur une harmonie parfaite: pêche-thym, mangue-basilic-curry, orange-persil... mais le résultat est loin d'être garanti à tout coup. Ça donne parfois des "ouache" ou des "humm... intéressant" (façon polie de dire ouache) ou des "potable, mais pas mémorable". Alors quand je me sens un peu débordée, je me rabats sur mes classiques, ou je pige une recette au hasard sur un des (trop rares) blogues d'alimentation vivante francophones. Je n'ai jamais été déçue à date.

Cette recette, a été piquée chez Croqué Cru et est à peine modifiée de l'originale Craquelins Chia-Sésame-Chanvre. En moins d'un mois, c'est la troisième fois que je la refais. Décidément un coup de coeur. Très simple, extrêmement nourrissant, et tout simplement délicieux. Ces craquelins me rappellent les "Sesame Snaps" que j'aimais tant quand j'étais petite, sauf que cette version moins sucrée plaît mieux à mes papilles adultes.

Craquelins au sésame
(donne 2 plateaux de déshydrateur, une trentaine de gros craquelins)

  • 1 tasse (250 ml) de graines de sésame (trempées une nuit et bien rincées et égouttées)
  • 2/3 de tasse (170 ml) de graines de chia
  • 2/3 de tasse (170 ml) de graines de chanvre
  • 1/2 tasse (125 ml) d'eau
  • 1/2 tasse (125 ml) de sirop d'érable

Simplement mélanger tous les ingrédients et laisser reposer en brassant de temps en temps, environ une heure, ou jusqu'à ce que le liquide soit complètement absorbé.

Étendre ensuite la pâte sur 2 plateaux de déshydrateur recouverts d'une feuille Teflex ou d'un papier parchemin. La texture de la pâte n'est pas la même que pour les autres craquelins que je fais habituellement et à chaque fois je me dis que ça ne tiendra jamais... et pourtant les craquelins se tiennent parfaitement une fois déshydratés.

Déshydrater à 115 degrés jusqu'à ce que les craquelins soient assez secs pour être manipulés. Retirer le Teflex, tourner les craquelins et les tailler si on le désire. Remettre au déshydrateur jusqu'à obtenir la texture désirée, plus croquants (un gros 8 heures) ou plus tendres (environ 6 heures). Les 2 sont délicieux.

vendredi 27 novembre 2009

Salade de persil à l'orange

C'est une salade que j'ai faite la première fois un soir de frigo vide, pour dépanner, et finalement, nous avons tellement aimé, qu'elle revient maintenant régulièrement sur notre table. Je ne crois pas avoir à vanter les qualités nutritionnelles de cette salade, persil et orange, c'est une combinaison gagnante côté santé! Du point de vue gustatif, l'association est tout aussi intéressante, à mi-chemin entre le taboulé et la salade d'orange aux olives. À essayer pour tous les maniaques de verdure.

Salade de persil à l'orange
(2 portions)
  • 1 grosse botte de persil, plat ou frisé, haché assez finement
  • 3-4 oranges pelées à vif et taillées en dés
  • 2 cuillerées à table (30 ml) d'huile d'olive
  • jus d'un citron (commencer avec le jus d'un demi, ajuster ensuite au goût)
  • une dizaine d'olives noires hachées
  • pincée de sel, si besoin est
  • 2 cuillerées à table (30 ml) de graines de chanvre décortiquées (optionnel)
  • ajouts possibles mais tout à fait optionnels: quelques feuilles de menthe ou de coriandre, oignon vert ou ciboulette

Mélanger tous les ingrédients, goûter et ajuster les assaisonnements. Idéalement, laisser reposer une trentaine de minutes pour que les goûts se mélangent.

mercredi 18 novembre 2009

Salade poire fenouil et grenade

Après les betteraves au chocolat de la semaine dernière, voici une autre salade bien vitaminée et sucrée qui a plu aux enfants. Difficile même de garder les petits doigts loin de l'assiette le temps de prendre une photo, les grains de grenade disparaissaient à vue d'oeil!

Cette salade est inspirée d'une recette de CroquéCru, trouvée sur le forum Vert la Vie. J'ai simplement remplacé le pamplemousse par la poire, parce que c'est ce que j'avais sous la main, et ajouté la mâche, c'est ma découverte du moment, j'en mettrais partout!

J'ai adoré le mélange des textures, le fondant de la poire bien mûre, le croquant du fenouil, et les petites explosions juteuses des arilles de grenade.

Salade poire, fenouil et grenade
  • poire en tranches ou en petits cubes
  • fenouil tranché finement
  • mâche
  • arilles de grenade
  • huile d'olive
  • jus de citron
  • fleur de sel
  • optionnel: jus de grenade frais pressé

Disposer les fruits et légumes sur un lit de mâche (ou toute autre verdure délicate, de jeunes épinards par exemple). Arroser parcimonieusement d'huile d'olive et de jus de citron, pour ne pas perdre les saveurs délicates, et saupoudrer, si on le veut, d'un peu de fleur de sel. C'est aussi simple que savoureux.

Pour servir en verrines, j'ai commencé par mettre 2 grandes cuillerées de jus de grenade frais au fond des verres avant d'ajouter les autres ingrédients. Le jus de grenade est simple à faire, on coupe la grenade en deux et on la presse comme une orange, avec un presse-agrumes. Il faut ensuite passer le jus obtenu au tamis pour éliminer les pépins qui tombent. Délicieux!

dimanche 15 novembre 2009

Vinaigrette au cacao, idéale pour les betteraves râpées

Voici une sauce toute simple, sucrée mais pas trop, chocolatée mais pas trop, juste ce qu'il faut pour relever la saveur des betteraves. J'ai souvent rencontré l'association betterave et chocolat dans les plats sucrés, parfois aussi dans les plats salés et j'ai toujours eu envie de l'essayer... sans trop oser. Dans une vinaigrette, c'était simple de doser, de modifier, jusqu'à arriver à la saveur que je recherchais. Le chocolat, le zeste d'orange, le vinaigre balsamique et la pointe de sel (pas essentielle, mais elle ajoute beaucoup) me semblent en harmonie parfaite. Inutile de préciser que les enfants adorent.

J'ai fait la vinaigrette avec du cacao non torréfié, il a la particularité d'avoir une saveur moins chocolatée que le cacao régulier, alors il se marie tout en douceur avec les plats salés. J'ai eu l'occasion de refaire cette vinaigrette avec du cacao régulier, j'ai coupé la quantité de cacao de moitié et le résultat était tout aussi bon.

Vinaigrette au cacao
(donne environ 60 ml de vinaigrette)

  • 1 cuillerée à table (15 ml) de cacao cru, si on utilise du cacao régulier, couper la quantité de moitié et ajuster au goût
  • 2 cuillerées à table (30 ml) de jus d'orange fraîchement pressé
  • une pincée de zeste d'orange
  • 1 cuillerée à thé (5 ml) de vinaigre balsamique
  • 2 cuillerées à thé (10 ml) de nectar d'agave
  • 2 cuillerées à table (30 ml) d'huile d'olive
  • pincée de sel (on peut aussi ajouter un peu de fleur de sel au service)

Simplement mélanger tous les ingrédients, dans un petit bol, jusqu'à ce que le cacao soit bien dissout.

Je sers sur des betteraves grossièrement râpées et des suprêmes d'oranges. Comme entrée, ça a un chic fou!

mardi 10 novembre 2009

Halva... extra Oméga-3 et calcium

Une délicieuse façon de consommer des graines de lin et de sésame, 2 super-aliments! Même mes enfants adorent, à condition que j'utilise des graines de sésame décortiquées. Les graines de sésame entières contiennent bien plus de minéraux, dont le précieux calcium, mais leur amertume les rend plus difficiles à aimer pour les jeunes papilles. Une courte recherche m'a permis de trouver que le calcium présent dans l'écorce du sésame est surtout sous forme d'oxalate de calcium, une composé de calcium non assimilable pour l'organisme. Donc, point de vue calcium, la perte n'est pas trop grande même si on opte pour les graines décortiquées, alors je les utilise sans remords pour ce petit délice bien riche... en gras (des bons, évidemment, mais tout de même!) et en nutriments. Parfait pour des enfants en pleine croissance!

Pour une recette qui met en valeur les graines de sésame entières, on peut aller voir ces craquelins (parfaits pour les enfants eux aussi!) chez Croqué Cru. Le fait de tremper le sésame non décortiqué une nuit complète rend le calcium plus assimilable. On profite donc de tous les bienfaits du sésame entier.

Halva
  • 1/2 tasse (125 ml) de graines de lin dorées moulues finement (au moulin à café)
  • 1/2 tasse (125 ml) de graines de sésame décortiquées moulues finement
  • 1 cuillerée à table (15 ml) de tahini (idéalement fait de graines de sésame non grillées)
  • 1 cuillerée à table (15 ml) de nectar d'agave
  • pincée de sel (optionnel)
Mélanger tous les ingrédients à la fourchette dans un bol. Si le mélange est trop collant, ajouter un peu de sésame moulu, s'il ne se forme pas une pâte qui se tient, ajouter un peu de tahini ou de miel. Ajouter du tahini ou du nectar d'agave (selon votre envie de sucré) jusqu'à obtenir une pâte qui se tient bien. Impossible de donner des proportions précises, plus les graines auront été moulues finement, moins le halva aura besoin de miel et de tahini pour se tenir... Alors il faut y aller "au pif" et au goût!
Presser dans une assiette et mettre au frigo environ une heure avant de découper et de déguster.
On peut aussi garnir comme du halva traditionnel et ajouter des pistaches ou des amandes hachées ou du cacao.