mardi 5 août 2008

Craque-lin


Un autre classique de la cuisine crue. Un craquelin à la texture légère et croquante et au goût assez neutre. Parfait pour les trempettes ou simplement pour accompagner les salades. Très simple à faire, la technique fait peut-être un peu peur mais il suffit d'oser l'essayer une première fois pour la maîtriser.
Craque-lin
(donne une trentaine de craquelins)
  • ½ tasse (125 ml) de gaines de lin entières (dorées ou brunes)
  • 1 tasse (250 ml) d'eau
  • ½ tasse (125 ml) d'amandes en poudre
  • 2 cuillerée à table de graines de pavot (facultatif)
  • ¼ de cuillerée à thé (1,2 ml) de sel
Laisser tremper les graines de lin dans l'eau 20 minutes. Ne pas égoutter. Ajouter les autres ingrédients. La pâte doit pouvoir s'étendre à la spatule assez facilement, ajouter un peu d'eau au besoin. Étendre cette pâte très mince sur une plaque recouverte de papier sulfurisé ou sur 2 plateaux de déshydrateur de type Excalibur recouverts d'un Teflex. Donne 2 carrés de 25 cm de côté. Si on fait sécher au four, on règle à température minimale et on laisse la porte entrouverte. Le temps de séchage dépendra de votre four. Au déshydrateur à 105 degrés farenheit, le séchage prend environ 8 heures. À mi-séchage (ou dès que les craquelins sont assez fermes pour être manipulés), on tourne les craquelins et on enlève le teflex ou le papier parchemin pour permettre au dessous de bien sécher. On peut tailler les craquelins à cette étape, ou les laisser sécher complètement pour ensuite les casser en gros morceaux pour un « look » plus rustique. Remettre ensuite à déshydrater les craquelins taillés ou non. Les craquelins sont prêts lorsqu'ils sont bien secs et friables. Conserver dans une boîte hermétique pour qu'ils gardent leur croquant.

12 commentaires:

  1. Alors là, tu m'intrigues ! Est-ce qu'on peut aussi les faire sécher au soleil ? Je demande, parce qu'avec les températures qu'il fait...
    En tout cas, je mets la recette à coin !

    RépondreSupprimer
  2. Pour ceux qui ont climat qui le permet, faire sécher au soleil, c'est l'idéal! Le déshydrateur n'est qu'un pauvre remplacement du séchage au soleil.
    Tu donneras des nouvelles si ça fonctionne bien!

    RépondreSupprimer
  3. j' aime bien en faire également ma recette est un peu différente

    RépondreSupprimer
  4. En ce moment même, tes craque-lins sont en train de sécher au soleil alsacien. D'ailleurs, je vais aller voir comment ils vont et éventuellement les découper aux ciseaux.
    Je ne sais pas s'il fera assez chaud assez longtemps aujourd'hui. Au pire, j'allumerai un peu le four.
    Dis-moi, est-ce que tu possèdes un déshydrateur ? C'est un appareil qui me fait envie depuis quelque temps, mais comme je ne connais pas trop et que c'est un investissement, je glane des infos ;-) En quoi sont les claies ? J'ai vu quelque part un modèle en polycarbonate et comme j'ai aussi lu que le PC n'était pas bon pour les bébés, je m'interroge.

    RépondreSupprimer
  5. Verdict...
    Le soleil a suffisamment dardé ses rayons et je regrette de n'avoir préparé qu'une "portion" ! C'est délicieux ! Merci :-)

    RépondreSupprimer
  6. Belleblé, heureuse de voir que ça a bien fonctionné au soleil. À partir de la base graines de lin-eau, on peut varier les ingrédients et les assaisonnements au goût.
    J'ai un déshydrateur Excalibur. Le caisson est en polycarbonate mais les claies sont en propylène 5, il semblerait que c'est un des plastiques les plus sécuritaires pour usage alimentaire (mais bon, ça reste du plastique). Il faut aussi éviter les feuilles antiadhésives en téflon, les feuilles en silicone sont un moindre mal.
    Je suis très satisfaite de mon déshydratuer, mais j'aimerais encore bien mieux faire sécher au soleil!

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour tes réponses ! Peut-être un jour...
    Et je pense que je tenterai d'autres versions des craque-lins. Pas aujourd'hui parce qu'il est prévu de l'orage.

    RépondreSupprimer
  8. Julie, ils sont délicieux tes craquelins, je les ai faits au déshydrateur. Merci pour cette recette. Et puis j'adore ton blog.
    salade verte

    RépondreSupprimer
  9. n'ayant pas de séchoir solaire ni d''excalibur, je fais sécher au dessus de mon poêle , pas mal mais difficile de régler la température en dessous de 40o....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'avais jamais pensé à cette technique, c'est en mettant une grille au-dessus du rond? C'est vrai que sans déshydrateur, c'est difficile de rester sous les 40 degrés. Nathalie de Vert ma Nature a une technique au four, je vous mets le lien au cas où ça vous aide: http://www.vertmanature.com/2010/01/deshydrater-basse-temperature-four.html

      Supprimer
  10. Bonjour, une question a proposé des graines de lin, on ne les moud pas ? Je pensai qu entière elles n étaient pas assimilable pour l organisme ?

    RépondreSupprimer