vendredi 8 août 2008

Deux pesto pour une courgette

Voici une façon intéressante de servir les courgettes, surtout pour les jardiniers novices et enthousiastes comme moi qui se sont un peu laissé emporté ce printemps lors des semis et qui se retrouvent avec des dizaines de courgettes prêtes en même temps. Intéressante aussi pour ceux qui évitent les pâtes, soit pour limiter les glucides, soit à cause d'une intolérance au gluten. Et finalement, intéressante pour les crudivores, qui ont envie de retrouver la saveur et la texture des pâtes al dente au pesto tout en restant crus.

Évidemment, ces pesto seraient délicieux servis sur des pâtes... mais pourquoi ne pas laisser la chance aux courgettes?

Pesto coriandre et noix de cajou
  • ¼ de tasse (60 ml) de feuilles de coriandre bien tassées
  • ¼ de tasse (60 ml) de noix de cajou crues
  • 2 cuillerées à table (30 ml) d'huile d'olive
  • sel

Pesto basilic citronné

  • 1 tasse (250 ml) de feuilles de basilic bien tassées
  • 2 cuillerées à table (30 ml) de pignons
  • 1 petite gousse d'ail
  • 2 cuillerées à thé (10 ml) de jus de citron
  • ¼ de cuillerée à thé (1,2 ml) de zeste de citron
  • ¼ de tasse (60 ml) d'huile d'olive
  • généreuse pincée de sel

Préparation des courgettes:
On peut tailler les courgettes avec un économe pour obtenir des rubans de type tagliatelles ou à la mandoline (avec la lame à julienne) pour obtenir des courgettes au « look » de spaghettis. On peut servir aussitôt les courgettes napées de pesto mais elles seront plus croquantes. Je préfère les saler légèrement et les laisser dégorger environ 30 minutes à la température de la pièce et ensuite les égoutter dans une passoire. Elles sont encore légèrement croquantes, mais plus souples, comme si elles avaient été blanchies. Les courgettes ainsi préparées sont délicieuses avec n'importe quelle sauce qu'on servirait avec des pâtes. Elles sont bonnes aussi en salade, en antipasto, etc.

Préparation du pesto:
J'utilise la méthode facile: tous les ingrédients dans le robot mélangeur et faire tourner par accoups pour garder un peu de texture. Goûter pour ajuster le sel... comme il n'y a pas de parmesan, il faut y aller assez généreusement.

7 commentaires:

  1. Elle me plait beaucoup cette recette savoureusement parfumée!!je testerai les courgettes crues dégorgées ... comme tu l'expliques si bien

    RépondreSupprimer
  2. oh, ce pesto de coriandre me tente beaucoup : je mets de la coriandre partout mais je n'ai jamais pensé à en faire un pesto...

    RépondreSupprimer
  3. Irrésistible, moi qui adore tous les ingrédients ! Cajou-coriandre, à faire !

    RépondreSupprimer
  4. Julie, est-ce cette recette que tu présentes au concours de courgette?? miam :) GO

    RépondreSupprimer
  5. Miam! courgettes et pesto, absolument délicieux. Tres bonne idée de dégorger les courgettes. :)

    RépondreSupprimer
  6. Dois-je faire tremper les noix de cajou?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si on a le temps, c'est l'idéal! 3 à 4 heures. SInon, c'est bien bon tout de même :)

      Supprimer