mardi 6 octobre 2009

Chou mariné au miso blanc, inspiration macrobiotique

Voici une recette pour du chou bien tendre, mais tout de même cru. Je me suis inspirée des techniques de marinade rapide au miso utilisées en macrobiotique et je suis enchantée du résultat. On obtient un chou sucré avec un léger goût de fermentation et assez tendre même pour les petits qui n'ont pas encore toutes leurs dents. On a tous les bienfaits des probiotiques du miso et du chou cru.

Le chou doit être tranché mince, avec une mandoline ça se fait très bien, sinon avec un couteau et un peu de patience, on arrive au même résultat. En ajoutant la marinade, il faut masser le chou assez vigoureusement, il va s'attendrir et le volume va diminuer de moitié. On peut assaisonner le chou à notre goût avant de le mettre à fermenter. J'ai choisi des graines de carvi, mais ça aurait pu être du cumin, du laurier ou un peu d'ail. On met ensuite le chou dans un pot en verre avec un couvercle. Après 24 heures à température de la pièce, le chou est prêt à être mangé ou mis au frigo pour plus tard.

J'avais l'intention d'en faire une salade plus élaborée, avec une vinaigrette et tout, mais en voyant les enfants qui venaient à tout moment me chiper des pincées de chou et le trouvaient délicieux nature, j'ai opté pour la simplicité et j'ai seulement ajouté quelques tranches de pomme. Je crois tout de même qu'une petite vinaigrette toute simple au vinaigre de cidre de pommes aurait bien relevé la saveur du chou. Je ferai une recette double la prochaine fois!

Chou mariné au miso blanc
(donne 500 ml de chou)
  • 4 tasses (1 litre) de chou blanc finement tranché
  • 1 cuillerée à table (15 ml) de miso blanc (en mettre seulement la moitié si c'est un miso plus foncé)
  • 1 cuillerée à table (15 ml) de jus de citron
  • une pincée de graines de carvi (optionnel, on peut ne rien mettre ou choisir un autre assaisonnement au goût)

Dissoudre le miso dans le jus de citron et verser sur le chou avec les assaisonnements. Mélanger avec les mains jusqu'à ce que le chou ait commencé à rendre son jus.

Presser dans le fond d'un pot en verre (un pot de 500 ml devrait être suffisant), j'utilise le dos d'une cuillère pour appuyer sur le chou jusqu'à ce que le liquide arrive à égalité.

Visser le couvercle et laisser à température de la pièce jusqu'au lendemain. Les probiotiques contenus dans le miso auront attendri le chou, le rendant plus digeste.

Le chou obtenu n'est ni très salé ni très vinaigré, il se sert donc comme tel en salade ou on peut l'assaisonner un peu plus pour en faire une marinade qui garnit délicieusement les sandwich.

10 commentaires:

  1. Formidable cette façon de fermenter le chou!!!En Slovénie j'en achetais régulièrement du chou fermenté,j'adore ça!!!

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Julie,
    comme çà doit être bon ! Je cherchais justement une manière de le faire fermenter...et maintenant un magasin bio s'est ouvert pas très loin de chez moi !
    Je trouve moi aussi que le vinaigre de cidre va bien avec le chou...le yaourt adoucit le côté"
    amer...
    A bientôt bisous

    RépondreSupprimer
  3. tu vois que tu joues avec les bactéries....tu as déjà l'instrument le plus utile; la mandoline...
    je ne connaissais pas la miso-fermentation, mais ça me tente

    RépondreSupprimer
  4. Ouah! C'est vraiment chouette la miso fermentation! Et beaucoup plus rapide que la ''traditionnelle''... J'essaie! Merci ma belle! Contente de ton retour!! :)

    RépondreSupprimer
  5. Je fais ta recette ce matin, avec mon restant de chou. Tu sais combien de temps ça se conserve?

    Et penses-tu qu'on peut faire la même chose avec des betteraves? (Miso-betteraves...j'suis pas certaine?!?)

    RépondreSupprimer
  6. @ Geneviève, le chou se conserve assez bien jusqu'à une semaine au frigo... plus longtemps, j'aurais peur que ça soit trop fermenté. Avec plus de sel, on pourrait laisser fermenter plus longtemps sans crainte de bactéries, comme pour la choucroute.
    Je n'ai pas essayé les betteraves, mais je voulais en faire au miso et ginbembre. Si elles ne rendent pas assez de jus en les massant avec la marinade, il faudrait ajouter un peu d'eau non chlorée pour que le liquide arrive à égalité des légumes.

    RépondreSupprimer
  7. J'ai testé ta recette et j'ai beaucoup aimé! Tellement que j'ai affiché une salade à base de cette recette sur mon blogue. En mentionnant ma source, évidemment! :-)

    Si tu vas dans la version anglaise de mon blogue,j'ai mis un lien vers ton blogue, mais comme c'est en français, j'ai décrit comment procéder pour faire le chou mariné...en traduisant des parties de ton texte. Est-ce que c'est ok avec toi?

    RépondreSupprimer
  8. Excellent, excellent ce chou mariné!! J'me faisais régulièrement du kimchi, mais là, je sens que ce chou deviendra un classique ici. C'est vraiment très bon et on peut simplement le manger ainsi, tel quel. J'ai utilisé les graines de carvi comme tu le mentionnes pour l'assaisonnement...parfait!!! Ces bonnes bactéries vont me faire un grand bien au système.
    Merci beaucoup d'avoir partagé cette belle et bonne découverte.
    À bientôt,
    Jessica

    RépondreSupprimer
  9. Merci Jessica! On a recommencé le chou au miso ici aussi. J'essaie de toujours en avoir un pot au frigo. C'est la saison, et en plus, c'est une super recette anti-grippe avec tous ces probiotiques et les vitamines du chou!

    RépondreSupprimer