Accéder au contenu principal

Aubergines "grillées" à l’umebosi

J’ai découvert l’aubergine crue avec la ratatouille. Sa texture spongieuse, caoutchouteuse même lorsque déshydratée quelques heures, me permet de réaliser des plats tout à fait différents de mes crudités habituelles, je m’amuse!

Ici, l’aubergine est badigeonnée de marinade et mise à déshydrater 8 à 12 heures. Au bout de 8 heures (comme sur la photo), l’aubergine est à son plus tendre mais conserve un côté caoutchouteux que j’aime beaucoup. On peut poursuivre la déshydratation, une couple d’heures de plus et on a un “jerky”… encore encore quelques heures et les tranches d’aubergines seront croustillantes comme des craquelins, c’est étonnant!

Comme le volume de l’aubergine diminue beaucoup pendant la déshydratation, il faut avoir la main assez légère pour la marinade. J’ai badigeonné les tranches d’aubergines plutôt que de les laisser tremper pour éviter qu’elles ne se gorgent comme des éponges. Le vinaigre balsamique n’est pas un ingrédient cru, on pourrait simplement l’omettre ou le remplacer par du vinaigre de cidre de pomme pour rester tout cru. J’ai vraiment aimé la richesse de cette marinade. Le goût de la prune umebosi est bien présent et s’accorde parfaitement avec l’aubergine. On peut servir sur un lit de verdures simplement assaisonnées d'un peu d'huile d'olive et de vinaigre balsamique.

Aubergines grillées à l’umebosi

  • une grosse aubergine
  • 2 cuillerées à table (30 ml) d’huile d’olive
  • 1 cuillerée à table (15 ml) de tamari
  • 2 cuillerées à thé (10 ml) de purée de prune umebosi
  • 2 cuillerées à table (30 ml) de vinaigre balsamique
  • 2 cuillerées à table (30 ml) d’eau

Bien laver l’aubergine et faire des tranches d’un peu plus de 1 cm d’épaisseur. J’ai laissé la pelure, c’est optionnel, mais ça ajoute à l’effet “caoutchouteux” que je recherchais.

Mélanger tous les ingrédients de la marinade et badigeonner chaque tranche d’aubergine des 2 côtés.

Mettre au déshydrateur à 115 degrés farenheit pour 4 heures avant de tourner les tranches et de remettre au déshydrateur pour un autre 4 heures. Le temps de déshydratation varie beaucoup selon l’épaisseur des tranches. J’ai vérifié régulièrement et goûté les aubergines à différents stades de déshydratation, c’est au bout de 8 heures qu’elles m’ont semblé à leur summum, mais ça vaut la peine de faire des tests!

Commentaires

  1. Vraiment à essayer, elles semblent garder tout ce que j'aime et perdre aussi ce côté trop cru.

    RépondreSupprimer
  2. Les deux saveurs doivent très bien se marier. A tester, j'adore l'aubergine :)

    RépondreSupprimer
  3. Merci, j'espère que vous allez aimer!

    RépondreSupprimer
  4. Wow!!! Julie, quelle délicieuse façon d'apprêter les tranches d'aubergines. C'est tout à fait génial!!! Je viens de terminer ma première expérience d'aliment déshydraté, mais au four conventionnel. J'suis vraiment épatée. L'umeboshi avec l'aubergine, c'est parfait comme mariage. Merci beaucoup de cette belle découverte.
    Bonne soirée,
    Jessica :)

    RépondreSupprimer
  5. Merci encore Jessica pour ce beau commentaire :) Maintenant, quand je fais cette recette, je coupe les aubergines en longs bâtonnets, ça donne un "jerky" qui se trimballe facilement et qui se grignotte n'importe où, très utile!

    RépondreSupprimer
  6. J'ai tous les ingrédients sauf l'aubergine et comme ce n'est pas la saison, faudra attendre ! sniff ! Merci pour cette recette appétissante !

    RépondreSupprimer
  7. Merci Julie pour cette recette ! Je l'ai déjà faite plusieurs fois, tout le monde en rafole à la maison ! Voici ma version : http://cpcqclv.blogspot.jp/2013/12/comme-des-aubergines-grillees-mais-crues.html

    RépondreSupprimer
  8. Wow, j'adore l'idée, moi qui vient de découvrir l'aubergine, je suis très contente de voir que je pourrai la servir crue ! Mais voilà, je désirais le faire maintenant, mais je n'ai pas de prune umebosi et je n'en trouve pas proche de chez moi, tu le remplacerais par quoi ? Merci pour tes excellentes recettes, tu m'accompagnes bien dans ma transition vers la cuisine crue ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour!
      La pâte de prune umebosi a un goût acidulé/salé. Je dirais que dans cette marinade-là, on pourrait tout simplement ajouter quelques gouttes de citron... le tamari se charge du côté salé. Le résultat devrait être très intéressant tout de même, j'en ai fait quelques variations "au pif" et je trouvais toujours le résultat agréable.
      J'espère que ça te plaira!
      au plaisir :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Sorbet minute à l'orange

Parfait pour rafraîchir et "vitaminer" les desserts un peu trop lourds du temps des fêtes. Servi tel quel à la fin du repas ou pour accompagner un desserts chocolaté, c'est divin. J'ai hésité avant d'essayer, peur que ce soit trop acide, pas assez crémeux, mais même si on est loin des crèmes glacées hyper veloutées à la banane, à la mangue ou au kaki, le résultat est étonnant! La texture est très agréable, pas comme une crème glacée, mais comme un bon sorbet. Et comme c'est fait à base d'oranges entières, à peine sucrées, pas de raison de se priver d'une aussi agréable source de vitamine C! Sorbet à l'orange 2 oranges épluchées, séparées en quartiers et congelées le jus d'une orange 1 cuillerée à table (15 ml) de nectar d'agave (on peut omettre si les oranges sont sucrées) une pincée de zeste d'orange Mettre tous les ingrédients dans un robot culinaire avec un lame en "S" ou un blender. Mélanger, à petite vitesse pour commen

Roulé de kale aux figues séchées et fromage de tournesol

J'ai du beau kale bio, hyper tendre et très savoureux en abondance... c'est inspirant! Voici notre dîner, né de la collaboration de ma grande et de moi-même. J'ai fait un pâté de tournesol de type "fromage frais" légèrement sucré sucré au sirop d'érable et assaisonné de zeste d'orange. Ma grande a tartiné sur des feuilles de kale avant de garnir de figues séchées taillées en allumettes et de morceaux de pommes. Le résultat est vert, juteux, sucré et croquant. Un délice. Voici la recette du "fromage frais" de tournesol, plus économique que les recettes de ce genre qu'on retrouve habituellement et qui sont à base de noix de cajou. Ici, je marie le tournesol et la courgette. Depuis que j'ai vu la recette de fromage frais d'Hélène du blogue Green me up , j'ajoute toujours de la courgette moi aussi. Ça a pour avantage de rendre la saveur de tournesol moins présente en plus de rendre la texture plus légère. Fromage frais de tourn

Craquelins aux graines de lin et aux légumes

Une recette pour le déshydrateur, ça faisait longtemps! Il ne faut tout de même pas se priver de faire ces craquelins si on n'a pas de déshydrateur. Au four, à température minimale, le résultat est très bien aussi. J'aime faire des variantes, selon les ingrédients disponibles et l'inspiration, par exemple, pour une "saveur pizza", j'ajoute un peu (très peu) d'ail, une pincée d'origan et une pincée de graines de fenouil. L'odeur dans la maison pendant que ça déshydrate est incroyable! Je conseille tout de même d'y aller doucement avec les épices, il ne faut pas oublier que les saveurs se concentrent pendant la déshydratation. Craquelins aux graines de lin et aux légumes (donne un plateau de déshydrateur Excalibur, une vingtaine de craquelins) 1/2 poivron rouge 1 tomate la moitié d'un tout petit oignon une pincée de sel 1/4 de tasse de persil 1 tasse de graines de lin blondes ou brunes Passer au blender le poi