mercredi 1 octobre 2008

Carpaccio de betterave, vinaigrette poire, noix et fève tonka

Après en avoir tant entendu parler, l'avoir vue partout et à toutes les sauces, je l'ai goûtée! Je suis probablement la dernière de toute la blogosphère culinaire à découvrir la fève tonka... mais grâce à Sophie qui m'en a envoyé un sachet (avec une montagne d'autres gourmandises, elle donne tous les détails ici si vous êtes curieux) je suis enfin tirée de l'ignorance. Merci Sophie!

Évidemment, depuis la réception des dites fèves, un nuage de poudre de tonka flotte dans ma cuisine. Je l'ai essayée avec le salé, le sucré, l'épicé... Je vous livre ici la combinaison qui a le plus charmé mes papilles.

Carpaccio
de betterave, vinaigrette poire, noix et fève tonka
(2 entrées ou 1 plat principal)
  • 1/2 poire épluchée et coupée en tout petits cubes
  • 1 1/2 cuillerée à table (22 ml) de nectar d'agave 
  • 1 cuillerée à table (15 ml) de jus de citron
  • 1 cuillerée à thé (5 ml) de vinaigre de cidre
  • 1 cuillerée à thé (5 ml) d'huile de noix
  • fève tonka fraîchement râpée, j'ai mis environ le 1/8 d'une fève
  • pincée de sel
  • 1 betterave moyenne épluchée et tranchée le plus finement possible (vive la mandoline!)
  • garniture: quelques noix de Grenoble, feuilles de betterave
Pour faire la vinaigrette, mélanger tous les ingrédients, sauf la betterave et les garnitures. Brasser doucement pour ne pas briser les cubes de poire. Goûter pour s'assurer que la vinaigrette est assez salée et qu'on sent bien la fève tonka.
Pour servir en entrée, placer les tranches de betterave dans une assiette plate, ajouter la vinaigrette en disposant coquettement les petits cubes de poire et décorer de quelques noix de Grenoble et de feuilles de betteraves si vous avez la chance d'en avoir.

9 commentaires:

  1. h la betterave crue, quel bonheur ( ceux qui ne connaissent que les boules rouges cuites sous plastique ne savent pas ce qu'ils manquent!)
    et avec de la poire cela doit bien aller

    RépondreSupprimer
  2. c'est très joli...une idée à noter!

    RépondreSupprimer
  3. Alors Julie, la fève Tonka, ça goûte quoi?? Je suis hyper curieuse moi aussi... Biz.

    RépondreSupprimer
  4. Il me manque la mandoline pour réaliser de fines tranches ...j'adore ce plat !

    RépondreSupprimer
  5. Alice, ce serait sûrement très bon avec la betterave râpée ou coupée finement avec un couteau, c'est un bon exercice de dextérité et de patience :)
    G.O., alors je suis l'avant-dernière à découvrir la fève tonka :) Je vais t'initier... la saveur me fait penser à l'essence d'amandes. Ça serait bon dans tes recettes au cacao cru :)
    Meci Lory!
    Mamapasta, les betteraves, je les connaissais surtout cuites, bien molles, bien chaudes et bien beurrées. Ça m'a pris quelques essais avant de l'apprécier crue, mais maintenant je suis vendue!

    RépondreSupprimer
  6. je vais tester dès ce soir mais avec des betteraves crues râpées (je n'en ai plus d'entière...)

    RépondreSupprimer
  7. Je déteste faire la trouble fête mais, je ne connaissais même pas l'existence de cette fève tonka avant aujourd'hui! Et dire que je cultive pas moins d'une douzaine de variétés!

    Je suis moi-même crudivore et, bien que n'ayant pas de fève tonka, j'essaierai sûrement cette délicieuse recette! J'ai amplement de betteraves! Superbe photo!

    Venez faire un tour du côté de mon site, www.crusinesante.com, qui donne informations et soutien à tous les crudivores francophones. Depuis que j'ai découvert ce style alimentaire, je ne peux qu'essayer de le faire connaître autour de moi!

    Merci pour les appétissantes recettes!

    Sheryl-Anne
    www.crusinesante.com

    RépondreSupprimer
  8. C'est très appétissant! Merci beaucoup!

    RépondreSupprimer