mercredi 15 octobre 2008

Tartelettes sucrées salées à la courge

On pense rarement à manger la courge d'hiver crue. Pourtant, elle est très bonne râpée en salade ou en bâtonnets avec une trempette. Avec un peu d'audace et d'imagination, on peut trouver de bons petits plats pour présenter la courge toute crue... tout l'hiver! Parce que c'est une de ses grandes qualités, à la courge, de se conserver longtemps. C'est bien utile lorsqu'on aspire au "locavorisme" dans un pays froid comme le Québec. Faisons provisions de courges, rutabagas, betteraves, carottes et choux pendant qu'il y en a encore des locaux sur les étalages.
Pour cette recette, j'ai choisi la courge "melonette jaspée de vendée" à cause de sa saveur très douce. Parfait pour jouer le rôle de croûte dans mes petites tartelettes. Toutefois, une courge à saveur plus prononcée, comme la "butternut" ou le potimarron par exemple, aurait très bien fait l'affaire.
Évidemment, on pourrait simplement faire des canapés, tartiner la garniture sur de belles tranches de courges, mais j'ai eu envie de jouer au jeu de Lory du blog Épices-moi qui demande des recettes biscuits, muffins, tartelettes ou petits gâteaux salés et épicés. Alors, Lory, voici mes tartelettes sucrépices!
Tartelettes sucrées salées à la courge
(rendement: 6 tartelettes)
  • une belle courge d'hiver
  • 1/2 tasse (125 ml) de noix de Grenoble
  • 1 cuillerée à thé (5 ml) de nectar d'agave
  • 1/4 de cuillerée à thé (1,2 ml) de cannelle
  • 1/2 cuillerée à thé (2,5 ml) de shoyu (ou tamari)
  • 1/2 cuillerée à thé (2,5 ml) de poudre de curry
  • cayenne au goût
  • sel au besoin
  • graines de nigelle pour garnir (optionnelles, mais tellement délicieuses!)
Pour la garniture, mettre dans un robot ou mini-hachoir les noix de Grenoble, le nectar d'agave, la cannelle, le shoyu, le curry et laisser tourner quelques secondes jusqu'à de que les noix soient hachées finement et que le mélange commence à former une boule dans le robot. Goûter et ajouter du sel et de la cayenne si nécessaire.
Pour faire les tartelettes, il faut 2 emporte-pièces ronds, dont l'un est légèrement plus petit que l'autre (j'ai utilisé un emporte-pièce de 7 cm et un de 3 cm). Il faut aussi du temps, de la patience et un couteau bien aiguisé :). S'il vous manque un de ces éléments, je recommande d'opter pour la formule canapé. Des tranches de courge d'environ un demi centimètre d'épaisseur, taillés à l'emporte-pièce si on le désire, et tartinés du mélange aux noix de Grenoble. Décorés de graines de nigelle, de graines de citrouille ou d'une demi-noix de Grenoble, ça donne un canapé original, croquant, sucré-salé-épicé.
Si on fait les tartelettes, il faut faire des tranches de courge (0,5 cm d'épaisseur) assez grandes pour être ensuite taillées avec le plus grand des 2 emporte-pièces. Pour 6 tartelettes, il faut 12 cercles découpés avec le grand emporte-pièce. Évider le centre de 6 de ces cercles avec le plus petit emporte-pièce. Il ne reste qu'à placer un cercle évidé sur un cercle complet pour obtenir une petite tartelette, prête à être remplie avec la garniture aux noix de Grenoble et décorée au goût.

9 commentaires:

  1. Woah! Ça a l'air dé-li-cieux! Que goûte la nigelle... Je n'ai pas l'impression que je connais ça? Est-ce anisé?

    RépondreSupprimer
  2. Ouiii ça fait pas mal de temps auz je veux tester les courges crues! je pensias les râper et en faire des salades mais ta version tartelette est super jolie :-)

    RépondreSupprimer
  3. miam...merci!
    Elles sont belles comme tout tes tartelettes!
    A essayer très vite!!!
    Merci d'avoir participé!

    RépondreSupprimer
  4. la courge crue, j'aime depuis l'an dernier et j'ai goûté les tartelettes crues cette année, et je suis assez fan !

    RépondreSupprimer
  5. j'adore la courge cru, en salade, râpée avec des carottes, de la mimolette... En tartinade ça doit être bon !!

    RépondreSupprimer
  6. j'ai justement pensé à toi, il y a quelques jours, quand je me suis demandé si l'on pouvait manger cru ces cucurbitacées... c'est super joli! et comme on vient d'acheter une belle tranche de courge, on va les goûter bientôt! merci pour l'idée...

    RépondreSupprimer
  7. Super jolie.... très appétissante et avec du patidou, tu crois que ça fonctionnerait ???

    RépondreSupprimer
  8. Je ne pensais pas que l'on pouvait manger les courges crues mais après avoir vu ta recette je suis curieuse de goûter, ça a l'air délicieux!

    RépondreSupprimer
  9. En fouillant un peu sur les blogs, on trouve plusieurs recettes à base de courge crue, plein de belles expérimentations en vue :)
    Sophie, je ne connais pas le patidou, mais si tu en aimes le goût cru, je ne vois pas d'objection à l'utiliser!

    RépondreSupprimer